Vos pronostics pour les Oscars 2024

Discutez ici de tout ce qui concerne le cinéma et qui ne se classe dans aucune autre section !
Répondre
pwachevski

Profil sur Cinenode

Messages : 1112
http://tworzymyatmosfere.pl/poszewki-jedwabne-na-poduszki/
Enregistré le : dim. déc. 22, 2013 3:06 pm

Vos pronostics pour les Oscars 2024

Message par pwachevski »

Bonjour à tous,

On sera tous d'accord pour dire que 2023 a été une année riche et variée pour le cinéma 😍 Une année marquée par des évènements comme le "Barbenheimer", ayant permis de toucher une très large audience, et peut-être de vous redonner envie de se rendre dans les salles obscures, après des années post-covid un peu en demi-teinte.

Pour clore l'année en beauté, je vous propose de prendre votre boule de cristal et de nous donner vos pronostics pour les Oscars 2024, qui auront lieu le dimanche 10 mars (dans la nuit de dimanche à lundi si vous habitez en France métropolitaine). N'hésitez pas non plus à partager plus largement vos coups de cœur ou vos déceptions de l'année, même au-delà de ces nominations !

Merci par avance à ceux qui participeront 🥰


Friendly reminders :

- J'évoque les Oscars, car cérémonie la plus emblématique, mais vous avez bien sûr le droit d'élargir sur d'autres cérémonies (Cesars, BAFTA,...) ou de créer d'autres sujets sur le forum pour ces cérémonies 😊

- Vous n'êtes pas obligé d'avoir un avis dans toutes les catégories

- On reste gentil entre nous : c'est un sujet très ouvert, il n'y a pas de bonnes ou de mauvaises réponses 😉

- On reste gentil avec les gens dont on parle : personne n'est nommé à ce genre de cérémonie s'il n'est pas talentueux 💖



Les nominations
(copier/coller de Wikipédia) :

Meilleur film

- American Fiction – Ben LeClair, Nikos Karamigios, Cord Jefferson et Jermaine Johnson
- Anatomie d'une chute – Marie-Ange Luciani et David Thion
- Barbie – David Heyman, Margot Robbie, Tom Ackerley et Robbie Brenner
- Winter Break (The Holdovers) – Mark Johnson
- Killers of the Flower Moon – Dan Friedkin, Bradley Thomas, Martin Scorsese et Daniel Lupi
- Maestro – Bradley Cooper, Steven Spielberg, Fred Berner, Amy Derning et Kristie Macosko Krieger
- Oppenheimer – Emma Thomas, Charles Roven, Christopher Nolan
- Past Lives – Nos vies d'avant (Past Lives) – David Hinojosa, Christine Vachon et Pamela Koffler
- Pauvres Créatures (Poor Things) – Ed Guiney, Andrew Lowe, Yórgos Lánthimos et Emma Stone
- La Zone d'intérêt (The Zone of Interest) – James Wilson

Meilleur réalisateur

- Justine Triet – Anatomie d'une chute
- Martin Scorsese – Killers of the Flower Moon
- Christopher Nolan – Oppenheimer
- Yórgos Lánthimos – Pauvres Créatures (Poor Things)
- Jonathan Glazer – La Zone d'intérêt (The Zone of Interest)

Meilleur acteur

- Bradley Cooper pour le rôle de Leonard Bernstein dans Maestro
- Colman Domingo pour le rôle de Bayard Rustin dans Bayard Rustin (Rustin)
- Paul Giamatti pour le rôle de Paul Hunham dans Winter Break (The Holdovers)
- Cillian Murphy pour le rôle de Robert Oppenheimer dans Oppenheimer
- Jeffrey Wright pour le rôle de Thelonius « Monk » Ellison dans American Fiction

Meilleure actrice

- Annette Bening pour le rôle de Diana Nyad dans Insubmersible (Nyad)
- Lily Gladstone pour le rôle de Mollie Burkhart dans Killers of the Flower Moon
- Sandra Hüller pour le rôle de Sandra Voyter dans Anatomie d'une chute
- Carey Mulligan pour le rôle de Felicia Montealegre Bernstein dans Maestro
- Emma Stone pour le rôle de Bella Baxter / Victoria Blessington dans Pauvres Créatures (Poor Things)

Meilleur acteur dans un second rôle

- Sterling K. Brown pour le rôle de Clifford « Cliff » Ellison dans American Fiction
- Robert De Niro pour le rôle de William King Hale dans Killers of the Flower Moon
- Robert Downey Jr. pour le rôle de Lewis Strauss dans Oppenheimer
- Ryan Gosling pour le rôle de Ken dans Barbie
- Mark Ruffalo pour le rôle de Duncan Wedderburn dans Pauvres Créatures (Poor Things)

Meilleure actrice dans un second rôle

- Emily Blunt pour le rôle de Katherine « Kitty » Oppenheimer dans Oppenheimer
- Danielle Brooks pour le rôle de Sofia Johnson dans La Couleur pourpre (The Color Purple)
- America Ferrera pour le rôle de Gloria dans Barbie
- Jodie Foster pour le rôle de Bonnie Stoll dans Insubmersible (Nyad)
- Da'Vine Joy Randolph pour le rôle de Mary Lamb dans Winter Break (The Holdovers)

Meilleur scénario original

- Anatomie d'une chute de Justine Triet et Arthur Harari
- Winter Break (The Holdovers) de David Hemingson
- Maestro de Bradley Cooper et Josh Singer
- May December de Samy Burch et Alex Mechanik
- Past Lives - Nos vies d'avant (Past Lives) de Celine Song

Meilleur scénario adapté

- American Fiction de Cord Jefferson, adapté du roman Effacement (Erasure) de Percival Everett
- Barbie de Greta Gerwig et Noah Baumbach, basé sur les poupées créés par Ruth Handler
- Oppenheimer de Christopher Nolan, adapté de la biographie Robert Oppenheimer : Triomphe et tragédie d'un génie (American Prometheus) de Kai Bird et Martin J. Sherwin
- Pauvres Créatures (Poor Things) de Tony McNamara, adapté du roman Pauvres Créatures (Poor Things) d'Alisdair Gray
- La Zone d'intérêt (The Zone of Interest) de Jonathan Glazer, adapté du roman La Zone d'intérêt (The Zone of Interest) de Martin Amis

Meilleurs décors et direction artistique

- Barbie – Sarah Greenwood et Katie Spencer
- Killers of the Flower Moon – Jack Fisk et Adam Willis
- Napoléon (Napoleon) – Arthur Max et Elli Griff
- Oppenheimer – Ruth De Jong et Claire Kaufman
- Pauvres Créatures (Poor Things) – James Price, Shona Heath et Zsuzsa Mihalek

Meilleurs costumes

- Barbie – Jacqueline Durran
- Killers of the Flower Moon – Jacqueline West
- Napoléon (Napoleon) – Janty Yates et Dave Crossman
- Oppenheimer – Ellen Mirojnick
- Pauvres Créatures (Poor Things) – Holly Waddington

Meilleurs maquillages et coiffures

- Golda – Karen Hartley Thomas, Suzi Battersby et Ashra Kelly-Blue
- Le Cercle des neiges (Sociedad de la nieve) – Ana López-Puigcerver, David Martí et Montse Ribé
- Maestro – Kazu Hiro, Kay Georgiou et Lori McCoy-Bell
- Oppenheimer – Luisa Abel
- Pauvres Créatures (Poor Things) – Nadia Stacey, Mark Coulier et Josh Weston

Meilleure photographie

- Le Comte (El Conde) – Edward Lachman
- Killers of the Flower Moon – Rodrigo Prieto
- Maestro – Matthew Libatique
- Oppenheimer – Hoyte van Hoytema
- Pauvres Créatures (Poor Things) – Robbie Ryan

Meilleur montage

- Anatomie d'une chute – Laurent Sénéchal
- Winter Break (The Holdovers) – Kevin Tent
- Killers of the Flower Moon – Thelma Schoonmaker
- Oppenheimer – Jennifer Lame
- Pauvres Créatures (Poor Things) – Yorgos Mavropsaridis

Meilleur son


- The Creator – Ian Voigt, Erik Aadahl, Ethan Van der Ryn, Tom Ozanich et Dean Zupancic
- Maestro – Richard King, Steve Morrow, Tom Ozanich, Jason Ruder et Dean Zupancic
- Mission impossible : Dead Reckoning, partie 1 (Mission: Impossible – Dead Reckoning Part One) – Chris Munro, James H. Mather, Chris Burdon et Mark Taylor
- Oppenheimer – Willie Burton, Richard King, Kevin O’Connell et Gary A. Rizzo
- La Zone d'intérêt (The Zone of Interest) – Johnnie Burn et Tarn Willers

Meilleurs effets visuels

- The Creator – Jay Cooper, Ian Comley, Andrew Roberts et Neil Corbould
- Godzilla Minus One – Takashi Yamazaki, Kiyoko Shibuya, Masaki Takahashi et Tatsuji Nojima
- Les Gardiens de la Galaxie Vol. 3 (Guardians of the Galaxy Vol. 3) – Stephane Ceretti, Alexis Wajsbrot, Guy Williams et Theo Bialek
- Mission impossible : Dead Reckoning, partie 1 (Mission: Impossible – Dead Reckoning Part One) – Alex Wuttke, Simone Coco, Jeff Sutherland et Neil Corbould
- Napoléon (Napoleon) – Charley Henley, Luc-Ewen Martin-Fenouillet, Simone Coco et Neil Corbould

Meilleure chanson originale

- The Fire Inside (Diane Warren) – Flamin' Hot
- I'm Just Ken (Mark Ronson et Andrew Wyatt) – Barbie
- It Never Went Away (Jon Batiste et Dan Wilson) – American Symphony
- Wahzhazhe (A Song For My People) (Scott George) – Killers of the Flower Moon
- What Was I Made For? (Billie Eilish et Finneas O'Connell) – Barbie

Meilleure musique de film

- American Fiction – Laura Karpman
- Indiana Jones et le Cadran de la destinée (Indiana Jones and the Dial of Destiny) – John Williams
- Killers of the Flower Moon – Robbie Robertson (nomination posthume)
- Oppenheimer – Ludwig Göransson
- Pauvres Créatures (Poor Things) – Jerskin Fendrix

Meilleur film international

- Moi, capitaine (Io capitano) de Matteo Garrone – Drapeau de l'Italie Italie
- Perfect Days de Wim Wenders – Drapeau du Japon Japon
- Le Cercle des neiges (Sociedad de la nieve) de Juan Antonio Bayona – Drapeau de l'Espagne Espagne
- La Salle des profs (Das Lehrerzimmer) d'İlker Çatak – Drapeau de l'Allemagne Allemagne
- La Zone d'intérêt (The Zone of Interest) de Jonathan Glazer – Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni

Meilleur film d'animation

- Le Garçon et le Héron (The Boy and the Heron) – Hayao Miyazaki
- Élémentaire (Elemental) – Peter Sohn
- Nimona – Nick Bruno et Troy Quane
- Mon ami robot (Robot Dreams) – Pablo Berger
- Spider-Man: Across the Spider-Verse – Kemp Powers et Justin K. Thompson

Meilleur film documentaire

- Bobi Wine : Le Président du peuple (Bobi Wine: The People's President) – Moses Bwayo et Christopher Sharp
- La memoria infinita – Les nommés restent à déterminer
- Les Filles d'Olfa – Kaouther Ben Hania
- To Kill a Tiger – Nisha Pahuja
- 20 Days in Mariupol (20 dniv u Mariupoli) – Mstyslav Tchernov

Meilleur court métrage (prises de vues réelles)

- The After – Misan Harriman et Nicky Bentham
- Invincible – Vincent René-Lortie
- Knight of Fortune – Lasse Lyskjær Noer et Christian Norlyk
- Red, White and Blue – Nazrin Choudhury et Sara McFarlane
- La Merveilleuse Histoire de Henry Sugar (The Wonderful Story of Henry Sugar) – Wes Anderson

Meilleur court métrage (documentaire)


- The ABCs of Book Banning – Sheila Nevins et Trish Adlesic
- The Barber of Little Rock – John Hoffman et Christine Turner
- Island in Between – S. Leo Chiang et Jean Tsien
- The Last Repair Shop – Ben Proudfoot et Kris Bowers
- Nǎi Nai & Wài Pó – Sean Wang et Sam Davis

Meilleur court métrage (animation)

- Letter to a Pig – Tal Kantor et Amit R. Gicelter
- Ninety-Five Senses – Jerusha Hess et Jared Hess
- Our Uniform – Yegane Moghaddam
- Pachyderme – Stéphanie Clément et Marc Rius
- War Is Over! Inspired by the Music of John and Yoko – Dave Mullins et Brad Booker
Margaux30cleo

Profil sur Cinenode

Messages : 39
Enregistré le : mar. avr. 05, 2022 11:32 am

Re: Vos pronostics pour les Oscars 2024

Message par Margaux30cleo »

Bonsoir !

J'aimerais donner mon opinion personnelle à propos de quelques catégories
Tout d'abord, il faut savoir que je suis très loin d'avoir tout vu donc mon avis est purement subjectif.

Tout d'abord en meilleur son, je verrais bien soit MI7 soit Oppenheimer car dans chacun de ces films j'ai eu le souffle coupé sur des scènes grâce au son

Meilleur film, réalisateur, musique, photographie, acteur (premier rôle et secondaire) et actrice rôle secondaire : Oppenheimer, un des mes plus grand coup de cœur de cette année (Nolan est l'un de mes réalisateur préféré)

Meilleurs décors : Barbie, même si je n'ai pas vu le film, au travers des bandes annonces j'ai trouvé les décors très jolis et représentant bien l'univers de Barbie

Meilleure chanson : What Was I Made For (même si j'aurais beaucoup aimé voir Am I dreaming dans cette catégorie)

Enfin, Meilleur film d'animation : Spider-Man : Across the Spider Verse (trop hâte de voir la suite)

Voilà pour mes favoris, je suis curieuse de voir les vôtre :D
Elowenn

Profil sur Cinenode

Messages : 56
Enregistré le : ven. nov. 10, 2017 12:22 pm

Re: Vos pronostics pour les Oscars 2024

Message par Elowenn »

Pour le son, vu comme tous les spécialistes en parlent, je parie sur : La Zone d'intérêt (The Zone of Interest) – Johnnie Burn et Tarn Willers
pwachevski

Profil sur Cinenode

Messages : 1112
Enregistré le : dim. déc. 22, 2013 3:06 pm

Re: Vos pronostics pour les Oscars 2024

Message par pwachevski »

Merci pour ces premières réponses 😊
Elowenn a écrit : lun. févr. 05, 2024 1:17 am Pour le son, vu comme tous les spécialistes en parlent, je parie sur : La Zone d'intérêt (The Zone of Interest) – Johnnie Burn et Tarn Willers
Effectivement, j'ai vu le film samedi, et je pense que mon choix se tournera vers ce film aussi ! Il a un travail du son très original, très puissant dans le sens "utile" au film et à son histoire, et quasiment constant sur toute la longueur du film, sans jamais être répétitif.

Pour ma part je l'ai largement préféré à Oppenheimer sur ce point, qui a un son marquant aussi mais moins dans la subtilité (ça faisait boom quoi 💥). Oppenheimer m'a plutôt donné mal au crâne 😅
adamadam

Profil sur Cinenode

Messages : 4
Enregistré le : mar. févr. 06, 2024 9:13 pm

Re: Vos pronostics pour les Oscars 2024

Message par adamadam »

En pensant tellement aux films qui devraient vraiment recevoir ce prix, il me semble que quelques statuettes tomberont pour "Oppenheimer". D'un autre côté, il y a "Poor Creatures" de Yorgos Lanthimos et "Time of the Blood Moon" de Martin Scorsese. Cela me fait un peu rire quand un film comme Barbie est cité dans 8 nominations, mais peut-être que je ne m'y connais pas en cinéma.
pwachevski

Profil sur Cinenode

Messages : 1112
Enregistré le : dim. déc. 22, 2013 3:06 pm

Re: Vos pronostics pour les Oscars 2024

Message par pwachevski »

Merci encore à ceux qui ont répondu ! Je vais moi aussi me prêter au jeu, même si j'ai souvent tout faux au final :lol:

Les catégories courts métrages :
Je n'ai vu aucun film donc pas d'avis.

Documentaire :
J'imagine 20 jours à Mariupol vu le sujet, mais j'ai vu aucun des films donc dur de juger...

Film d'animation :
J'ai vu que Nimona, que j'ai adoré, mais je dirais quand même plutôt Spider-Man, vu la popularité du film.

Film international :
Soyons logiques : La zone d'intérêt, le seul film qui est nommé aussi pour meilleur film tout court !

Musique :
J'ai adoré la BO de Killers of the Flower Moon (KOTFM). Mais je reconnais qu'il se passe un truc avec la BO d'Oppenheimer, que j'entends beaucoup être réutilisée ailleurs, même si, perso, j'ai trouvé que son usage dans le film manquait grandement de finesse. CAN YOU HEAR THE MUSIC ROBERT ?! Oui, et même un peu trop, en fait :shock:

Chanson originale :
Choix de la raison : Billie Eilish.
Choix WTF : i'm just Ken 🙃

Effet visuel :
Pas d'avis, j'ai vu aucun des films

Son :
La zone d'intérêt : travail de dingue et jamais entendu ailleurs pour ma part ! Mais Oppenheimer semble un bon candidat aussi, même si c'était pas à mon goût personnel (trop assourdissant pour moi là encore)

Montage :
Anatomie d'une chute car montage très précis, qui crée une ambiance assez remarquable 👌 Mais pourquoi pas aussi KOTFM ou Oppenheimer, eu égard à la longueur des films.

Photographie :
J'ai adoré la première partie en noir et blanc de Maestro, juste sublime 😍 malheureusement la partie couleur du film est en deçà, donc je sais pas si la globalité mérite un prix... Du coup Le Comte ou Oppenheimer, car plus constants.

Maquillage :
Oppenheimer ou Maestro, les transformations et vieillissements sont excellents dans les deux films.
Pauvres créatures me semble moins marquant, malgré un intéressant Willem Dafoe défiguré

Costumes :
J'ai adoré ceux de Pauvres créatures, à la fois jolis à l’œil, originaux et raccords avec l'état d'esprit du personnage aux différents moments du film ; rendant également super bien dans les scènes en noir et blanc du film, ce qui n'est pas évident.
Mais j'ai aussi bien aimé le travail dans Barbie, pour reproduire taille réel les vêtements de la poupée !

Décors :
J'arrive pas à trancher ! Pauvres créatures et Barbie ont des univers de dingue, KOTFM aussi mais peut-être un poil moins marquant, Napoléon semble grandiose.
Il y a que Oppenheimer que j'élimine sans trop de doute (où au juste ils étaient beaux ou intéressants les décors de ce film ?)

Scénario adapté :
Pauvre créatures, intéressant, original et avec la touche féministe qui va bien, tout en restant plus subtile que Barbie (pas difficile 😇)

Scénario original :
Anatomie d'une chute, j'ai beaucoup de mal à imaginer un autre gagnant : original, pertinent, personnages et situations subtilement écrits

Meilleur actrice second rôle :
Da'Vine Joy Randolph, que je ne connais honnêtement pas du tout, mais elle a tout gagné ailleurs, donc je doute pas qu'elle joue très bien 😊
J'ai beaucoup aimé Jodie Foster dans Insubmersible. Emily Blunt dans Oppenheimer était pas mal non plus. Mais je ne pense pas que ça mérite un Oscar pour autant.

Meilleur acteur second rôle :
Je suis sûre que d'une chose, ça sera un "Robert D", mais Downey Jr. ou De Niro, je ne saurais dire ! RDJ me ferait plus plaisir, car ce serait un premier prix pour lui. En même temps, si De Niro en rafle un 3ème, il entre dans l'histoire, car c'est rarissime.

Meilleur actrice :
C'est la catégorie où je trouve le niveau collectif le plus haut, les 5 actrices nommées étaient juste extraordinaires 💘
Il faut bien faire un choix cependant : j'ai personnellement préféré Emma Stone, mais Lily Gladstone était parfaite également, et ça serait fort de récompenser une Native Américaine ; donc je mise plutôt sur elle.

Meilleur acteur :
Très déçue que Barry Keoghan dans Saltburn ne soit pas nommé, c'était ma performance préférée cette année... Et du coup, c'est la catégorie qui me laisse la plus circonspecte. En vrai, aucun des nommés ne m'emballe plus que ça !
Je ne suis pas aveugle, je vois bien la hype autour de Cillian Murphy (que j'aime beaucoup au demeurant) mais ce rôle précis est hyper froid, ça n'a provoqué aucune émotion chez moi, j'ai le sentiment de l'avoir vu mieux jouer ailleurs et surtout c'était pas le meilleur acteur du film, c'était RDJ... et rappelons aussi que c'est pas un concours de popularité les Oscars 😅 Donc j'ai du mal à y croire.
J'ai préféré Bradley Cooper, dans un registre beaucoup plus émotionnel, mais je trouve son "storytelling" hyper grossier, à tel point que ça m'agace (qu'il s'entraîne depuis 6 ans pour le rôle, petites piques aux autres nommés, etc).
Paul Giamatti a gagné pas mal de prix déjà avec ce rôle, donc pourquoi pas ; mais je n'ai pas vu le film donc pas d'avis perso.
Je n'ai pas vu American Fiction, mais Jeffrey Wright est un bon acteur, donc why not également.
Et je crois pas du tout à Colman Domingo, car j'ai trouvé qu'il surjouait dans Bayard Rustin...

Meilleur réalisateur et film : je n'imagine pas un doublé pour le même film cette année, vu la variété de la sélection, je n'ai pas le sentiment d'un film s'imposant naturellement sur tous les autres.

Meilleur réalisateur :
J'aimerais beaucoup voir Yorgos Lanthimos gagner, car j'adore son style. Ou Scorsese, qui le mériterait largement aussi, avec un style de réalisation bien plus classique cependant. Un peu deux visions du cinéma qui s'affrontent ici !
J'y crois moins :
Jonathan Glazer : réalisation très originale et maîtrisée mais trop expérimentale pour vraiment fédérer derrière elle.
Christopher Nolan : les idées sont là, mais il y a des erreurs de mises en scène assez "basiques" dans Oppenheimer, qui font que j'y crois pas.
Justine Triet : sa réalisation était propre... mais sans personnalité notable.

Meilleur film :
Mon premier choix : Anatomie d'une chute
Second choix : KOTFM
Troisième choix : Pauvre créatures.
Et il y a donc Oppenheimer, que je n'ai pas apprécié personnellement, mais je ne peux nier qu'il est bien placé pour gagner.
J'ai du mal à imaginer les autres films gagner, même s'ils ont certainement tous des qualités, ils ont moins marqué les esprits, je pense.
Cellophane

Profil sur Cinenode

Messages : 227
Enregistré le : dim. déc. 22, 2013 4:17 am

Re: Vos pronostics pour les Oscars 2024

Message par Cellophane »

Comme je n'ai vu que 3 films parmi tous les nommés, ça me paraît vachement difficile de lire dans ma boule de cristal autrement qu'en la lançant en l'air pour voir si elle retombe sur pile ou sur face :mrgreen:

Mais je viendrai voir si tu as gagné, Pwa !!
Répondre