Ciné-Club Juillet 2017-Un moment d'égarement-J.F Richet

Dans cette section du forum retrouvez le Ciné-Club, à savoir les films que les cinenautes décident de voir ensemble. On y retrouvera dans un premier temps le Film du mois, à terme d'autres visionnages s'y grefferont
Répondre
roselia11

Profil sur Cinenode

Messages : 61
http://tworzymyatmosfere.pl/poszewki-jedwabne-na-poduszki/
Enregistré le : jeu. févr. 13, 2014 3:14 pm

Ciné-Club Juillet 2017-Un moment d'égarement-J.F Richet

Message par roselia11 »

Image

Le film du genre "Comédie" qui a remporté les suffrages pour le mois de juillet est :

Un moment d'égarement de François Richet (2015)

Image

Résumé :
Antoine et Laurent, amis de longue date, passent leurs vacances en Corse avec leurs filles respectives : Louna, 17 ans et Marie, 18 ans. Un soir sur la plage, Louna séduit Laurent.
Louna est amoureuse mais pour Laurent ce n'est qu'un moment d'égarement... Sans dévoiler le nom de son amant, Louna se confie à son père qui cherche par tous les moyens à découvrir de qui il s'agit...
Combien de temps le secret pourra-t-il être gardé ?


Nationalité : français
Durée : 1h45
Sous-genre : drame

Anecdote : Un moment d'égarement est un remake d'un film du même titre ayant été écrit et réalisé par Claude Berri en 1977.

Vous avez un mois pour voir le film et le commenter ici et sur sa page cinénode

Si vous avez déjà vu le film, n'hésitez pas à participer aux discussions, même si vous n'êtes pas des participants réguliers du Ciné-Club ;)
LauraPalmer

Profil sur Cinenode

Messages : 377
Enregistré le : mar. févr. 25, 2014 10:51 pm

Re: Ciné-Club Juillet 2017-Un moment d'égarement-J.F Richet

Message par LauraPalmer »

Mon avis est assez mitigé.
Le film ne semble même pas savoir lui-même ce qu'il veut proposer: une comédie? l'histoire ne s'y prête pas vraiment même si les mentalité évoluent, un drame? les relations entre les différents personnages ne sont pas suffisamment approfondies pour cela.
En effet, tout est superficiel: le traitement du sujet, la personnalité des protagonistes, leurs relations...
Et le film ne va nulle part, nous proposant une fin ouverte assez bancale.

Un film oubliable.
roselia11

Profil sur Cinenode

Messages : 61
Enregistré le : jeu. févr. 13, 2014 3:14 pm

Re: Ciné-Club Juillet 2017-Un moment d'égarement-J.F Richet

Message par roselia11 »

J’ai regardé ce film car j’ai visionné celui de Berri. J’ai préféré celui-ci même si certaines choses m’ont dérangé comme le fait qu’ils passent qu’une seule nuit ensemble alors que dans la première version de 1977, il y a plusieurs moments… Le réalisateur a indiqué qu’il avait fait ça parce que le titre du film est UN moment d’égarement, ouais bon il a joué sur les mots là… Comme c’est un remake, c’est adapté à notre époque (langage, la mentalité qui a évolué un peu) ce qui fait que ça passe mieux que l’ancienne version, j’ai pu mieux me mettre à la place de Louna. Par contre, le résumé et le titre ne vont plus trop avec le film à certains moments car on sent bien que Laurent est séduit par Louna et que si elle n’avait pas 17 ans mais ne serait-ce que quelques années de plus, il ne se serait pas contenter que d’un seul moment d’égarement… D’ailleurs la fin qui est une fin ouverte peut laisser présager plein de choses puisque le père laisse passer « l’erreur » de son meilleur ami et de sa fille et que c’est principalement ça qui dérangeait Laurent… Le genre est Comédie, je n’ai pas ri une seule fois peut-être juste beaucoup sourit quand ils dansent (Laurent, Marie et Louna) en sautillant dans les premières minutes du film… Malgré tout, on pourrait penser du coup que je n’ai pas apprécié ce film et pourtant si. Peut-être, même sûrement, mon côté romantique qui parle ^^
pwachevski

Profil sur Cinenode

Messages : 1126
Enregistré le : dim. déc. 22, 2013 3:06 pm

Re: Ciné-Club Juillet 2017-Un moment d'égarement-J.F Richet

Message par pwachevski »

J'ai enfin trouvé le temps de venir parler de ce film que j'ai vu il y a quelques jours.

Je partage les critiques qui ont déjà été avancés. Comme vous deux, j'ai trouvé ça globalement pas très drôle. Donc c'est ballot comme c'est le genre du mois ^^' Je n'ai pas non plus trouvé que c'était un drame marquant. Le thème se prêtait au drame, mais c'est mal exploité dans le scénario, qui survole trop les choses. Il n'y a que le personnage de Marie dans lequel j'ai réussi à me projeter, et que j'ai donc trouvé touchant.

J'ajouterais que ce film contient beaucoup trop de clichés à mon gout. Ça manque franchement de finesse, dans l'écriture : la caricature des adolescentes, le personnage de Louna qui est beaucoup trop débile, avec trop peu de lignes de dialogue différentes (elle passe son temps à dire "mais je t'aiiiiiiime" à Laurent), la sous-intrigue lourdingue, inutile et de mauvais gout dans sa conclusion autour du sanglier, etc...
Mais ça manque aussi de finesse dans la réalisation. Un peu de subtilité dans la façon de montrer à l'écran les sentiments naissants entre Louna et Laurent n'aurait pas été de refus pour ma part. J'ai l'impression que c'était limité à : Louna qui montre ses seins, Louna qui montre ses fesses, Louna qui remontre ses seins, sans oublier Louna entièrement nue et Louna qui fait frotti-frotta contre toi. Bon, par contre Cassel ne nous montre son torse, il faut quand même pas déconner non plu. C'est drôle, c'est jamais les hommes qu'on voit nus dans ce genre de film, toujours les femmes !

Coté interprétation, je suis mitigée. Je supporte de moins en moins Cluzet... C'est un bon acteur, mais à un moment je sature. Toujours ces même rôles de gueulards, de colériques, où il en fait 10 tonnes. J'en ai juste ras-le-bol de le voir jouer ça.
Cassel ça passe. Ce n'est pas son meilleur rôle, mais il est juste et touchant quand il le doit.
J'aime bien Alice Isaaz, qui joue en plus Marie, le seul personnage que j'ai apprécié.
Bonne découverte pour Lola Le Lann. Je connaissais pas du tout, mais autant je n'ai pas aimé son personnage, autant j'ai aimé son interprétation.


Je savais que le film est un remake. Je n'ai pas vu l'original, mais vu ce que j'ai pensé de celui-ci, je pense pas m'y aventurer :lol:
Ça m'a par contre fait penser à un autre film, "amitiés sincères", qui malgré son coté prévisible m'a semblé beaucoup plus juste et beaucoup plus fin. Également plus sérieux dans le traitement de la relation amoureuse, qui pour le coup n'est pas qu'UN moment.

J'ai rangé le film dans ma liste "vu aussi".
Répondre