Ciné-Club Novembre 2016, Malveillance, Jaume Balagueró

Dans cette section du forum retrouvez le Ciné-Club, à savoir les films que les cinenautes décident de voir ensemble. On y retrouvera dans un premier temps le Film du mois, à terme d'autres visionnages s'y grefferont
Répondre
minir

Profil sur Cinenode

Messages : 56
http://tworzymyatmosfere.pl/poszewki-jedwabne-na-poduszki/
Enregistré le : mar. déc. 24, 2013 6:50 pm

Ciné-Club Novembre 2016, Malveillance, Jaume Balagueró

Message par minir »

Image

Le film pour le thème Policier/Thriller du mois de novembre est donc :


Malveillance de Jaume Balaguero (2011)


Image


César est un gardien d’immeuble toujours disponible, efficace et discret. Disponible pour s’immiscer dans la vie des habitants jusqu’à les connaître par cœur ; discret quand il emploie ses nuits à détruire leur bonheur ; efficace quand il s’acharne jusqu’à l’obsession sur Clara, une jeune femme insouciante et heureuse…

La bande annonce

Durée: 1h42
Nationalité: Espagnol

Vous avez un mois pour voir le film et le commenter, ici et sur sa page Cinenode.
Si vous avez déjà vu le film, vous êtes également les bienvenus dans la discussion !

Bon film :)
pwachevski

Profil sur Cinenode

Messages : 1126
Enregistré le : dim. déc. 22, 2013 3:06 pm

Re: Ciné-Club Novembre 2016, Malveillance, Jaume Balagueró

Message par pwachevski »

Ow, c'est le film que j'ai proposé qui l'emporte ! J'avoue que je ne m'y attendais pas en proposant un film si peu connu. Il était quand même en compétition avec un film culte, un Fincher, un film oscarisé et un film avec le beau Jack Gyllenhaal, ça me semblait pas super vendeur en comparaison :lol:


Enfin, c'est donc un film que j'ai vu il y a quelques années déjà, un peu par hasard, et j'ai eu une très bonne surprise. Ce n'est pas tout à fait un huis clos, mais l'ambiance et l'intention est la même, et ça peut d'ailleurs rappeler le cinéma du grand Polanski (Rosemary's baby, le locataire, ...). J'ai trouvé l'idée de base de ce thriller particulièrement intéressante et originale. Déjà, Cesar, ce personnage cynique, un poil pervers, qui aime juste pourrir la vie des gens. Comme ça, gratuitement, ce qui rend ses actions d'autant plus détestables. Mais aussi, la victime, Clara, et ses réactions face aux actions de son gardien d'immeuble. C'est dans ses réactions et dans l'évolution de son comportement au fil du film que se situe le thriller, qui est de plus en plus pesant, et même étouffants sur la fin, minute après minute. Parfois le suspense nait du fait d'actions vraiment concrètes, mais le plus souvent il est d'ordre psychologique.

Psychologiquement parlant, le film est très abouti à mon sens. On joue totalement sur nos nerfs et sur le fait que son chez soi est un lieu où on se sent naturellement en sécurité. Quand on perd la confiance dans son propre appartement, on est finalement en confiance nulle part, et on sait vraiment plus quoi faire. Bon, c'est peut-être un peu cliché, mais je pense que c'est d'autant plus vrai pour une jeune femme qui vit seule, et à ce titre je trouve pertinent d'en avoir choisit une pour victime. Je reproche souvent aux thrillers psychologiques d'avoir une source de stress trop improbable (genre Black Swan, sans rire : "je veux tellement être la meilleure pour mon spectacle de fin d'année que je deviens folle, trololol"), mais là pour le coup, je trouve vraiment ça crédible et réfléchit.
Même si je trouve abusif d'avoir aussi classé le film épouvante-horreur, il faut quand même avouer qu'il créer un malaise, une angoisse chez le spectateur. Un "et si ça m'arrivait" qui montre à quel point la sécurité qu'on ressent en s'enfermant chez soi est en fait une illusion.

Après je dois avouer que techniquement parlant, ça pêche un peu. Ce n'est pas un film américain, ça se récent quand même au niveau des moyens techniques. La réalisation n'a pas d'attrait particulier. Si les acteurs font le job et proposent des interprétations honnêtes, on n'est pas bluffé non plus.

Mais le bon scénario, son sadisme, ses touches d'humour noir et la mécanique globalement très efficace nous happent quand même, et font passer un bon moment. En soit, une bonne découverte, et un bijou méconnu du cinéma espagnol.

Voila pour mon avis ! Je vous souhaite une bonne découverte et j'ai hâte de voir si le film a aussi pris sur vous ;)
LauraPalmer

Profil sur Cinenode

Messages : 377
Enregistré le : mar. févr. 25, 2014 10:51 pm

Re: Ciné-Club Novembre 2016, Malveillance, Jaume Balagueró

Message par LauraPalmer »

Un film assez stressant dans lequel on suit impuissant un personnage tellement seul, désorienté et enfermé dans une vie sans intérêt, qu'il prend plaisir à détruire la vie des autres.
[spoiler]On s'attend en permanence à une révélation qui pourrait "justifier" ses actes (une vengeance ou autre...) mais non c'est juste immoral et malsain.[/spoiler]
Le tout est présenté sous forme de huis clos ce qui renforce le caractère oppressant de l'ensemble.
A voir pour les amateurs de thrillers psychologiques.

Si vous avez aimé ce film, vous aimerez sûrement Le talentueux Mr Ripley et La main sur le berceau.
elisa02

Profil sur Cinenode

Messages : 43
Enregistré le : ven. sept. 30, 2016 12:10 pm

Re: Ciné-Club Novembre 2016, Malveillance, Jaume Balagueró

Message par elisa02 »

J'ai un avis assez mitigé sur ce film. C'est pourtant un genre que j'adore particulièrement, le thriller psychologique.
Ce film avait tout pour me plaire mais au final je ne sais pas si j'ai aimé ou pas ce film.
L'idée est très intéressante, le stress monte petit à petit du début à la fin, on ne sait même plus à quoi s'attendre tellement le personnage est pervers et jusqu'où il peut aller.
Les acteurs sont quand mêmes bons, mention particulière à Luis Tosar qui est très juste dans son interprétation, et le scénario est plutôt pas mal.
Mais je pense que c'est au niveau de la réalisation que ça pêche un peu et qui fait que le film n'est pas grandiose non plus.
Répondre