Ciné-Club août 2016, Across the universe, Julie Taymor

Dans cette section du forum retrouvez le Ciné-Club, à savoir les films que les cinenautes décident de voir ensemble. On y retrouvera dans un premier temps le Film du mois, à terme d'autres visionnages s'y grefferont
Répondre
pwachevski

Profil sur Cinenode

Messages : 1126
http://tworzymyatmosfere.pl/poszewki-jedwabne-na-poduszki/
Enregistré le : dim. déc. 22, 2013 3:06 pm

Ciné-Club août 2016, Across the universe, Julie Taymor

Message par pwachevski »

_______Image

Comme cette image ne le montre pas, nous sommes encore en été et pour fêter ça, le film du mois sera un film musical :

Across the universe de Julie Taymor (2007)

Image

Une histoire d'amour dans les années 60, au coeur des manifestations anti-guerre, des voyages spirituels et du rock'n roll, qui part des docks de Liverpool vers le psychédélique Greenwich Village, des émeutes de Détroit aux champs de bataille du Vietnam.
Jude et Lucy sont plongés, avec des groupes d'amis et de musiciens, dans le tumulte des années anti-guerre et des révolutions culturelles, guidés par "Dr Robert" et "Mr Kite". Jude et Lucy sont la proie des forces tumultueuses qui secouent l'époque et vont les obliger à se trouver eux-mêmes pour se retrouver l'un l'autre...

Tout public

Durée : 2h15
Sous-genre : Drame, romance
Casting : Evan Rachel Wood, Jim Sturgess, Joe Anderson,...
Prix : Nommé pour le Golden Globe du meilleur film musical ou comédie
Bon à savoir : scénario ecrit sur la base des chansons des Beatles, chansons également interprété dans le film.


Comme toujours, vous avez tout le mois pour voir le film et nous laisser un petit commentaire ici et sur la page Cinenode du film. Si vous avez déjà vu le film, et que vous désirez en parler, vous êtes également les bienvenus dans la discussion.

Bon film et bonne fin d'été à tous ;)
OnlyLola

Profil sur Cinenode

Messages : 141
Enregistré le : lun. déc. 30, 2013 9:25 pm

Re: Ciné-Club août 2016, Across the universe, Julie Taymor

Message par OnlyLola »

Bien le bonjour ! :D

Pour une fois que j’ai un bon timing, ayant vu ce film aujourd'hui même, je vais pouvoir participer au ciné-club (je reconnais que je ne suis pas du tout assidue :? …).

Across the universe… une comédie musicale. Bon. S’il le faut. Ce n’est certainement pas le genre dont je raffole, même si je crois qu’à force d’en regarder, j’ai fini par apprécier ce type de film (j’ai bien dit je crois : on est jamais sûr de rien, surtout quand cela inclut des types qui chantent des textes à faire mourir un Turritopsis dohrnii qui, pour info, a une immortalité biologique). Mais avec Across the universe, je n’ai pas eu l’impression de regarder une comédie musicale mais un film tout simplement. Pour une fois, le genre m’est complètement passé au-dessus de la tête. C’est franchement bon signe – pour le genre ET pour le film en question.

Il y a plusieurs raisons à cela.

D’une part, je suis totalement familiarisée avec les années 60-70, les hippies notamment (entre autres, j’avais déjà vu Hair, une autre comédie musicale sur ce mouvement de contre-culture) et les Beatles (j’en écoute tous les jours). De plus, depuis quelques temps, je ne fais que visionner des films qui tournent autour de la musique (dont un biopic sur John Lennon) et écouter des albums psychédéliques (dont Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band). C’est un peu comme si, sans même le savoir, je m’étais préparée intensivement pour pouvoir regarder cette comédie musicale. Une sorte de sas qui, par pallier de décompression, m’a adapté à ce genre. Bon, je n’en suis pas à ce point-là mais si vous avez une phobie des comédies musicales, adoptez donc cette technique, elle pourrait faire des miracles. En tout cas, j’imagine que le fait d’adorer la période hippie et les Fab Four m’a bien aidé à rentrer dans l’ambiance.

D’autre part, les chansons (reprises) des Beatles collent parfaitement avec les scènes. Les titres s’enchaînent et s’entremêlent avec l’histoire, leur utilisation restant toujours cohérente. C’est vraiment un atout, une force, qui rend le récit captivant (là où le scénario reste plutôt simpliste). Il n’y a pas une seule chanson en trop : elles vont ensemble et ne dénaturent pas non plus les originales. Puis, les chorégraphies… mais elles sont géniales ! Et c’est moi qui dis ça ! Ça m’a tellement semblé naturel. On ne tombe jamais dans le ridicule ou le théâtral. Il y a un réel souci de vraisemblance (notamment quand on alterne dialogue/chanson).

En outre, la réalisation colorée, avec sa touche exubérante et psychédélique, nous déferle toute l’effervescence de l’époque, de la jeunesse, du militantisme, de cette envie de changer le monde, de la musique pop et rock, de la guerre vietnamienne, des dérives, des déceptions, des folies. C’est truffé de références (rien que le nom des personnages), c’est rythmé, c’est entraînant. Les acteurs interprètent leur rôle avec fougue. Ce n’est pas du génie, ni même un chef d’œuvre, mais cette fresque des sixties, touchante et délurée, entraîne chaleur et légèreté.

On pourrait clairement pointer du doigt le côté gnangnan mais je trouve que ça va tellement dans l’esprit du film que pour moi, ce n’est pas un défaut, même si c’est vrai que la psychologie des personnages peut se montrer maladroite et fleur bleue. C’est naïf. C’est clairement naïf. Mais c’est un vrai bonheur. Across the universe arrive magnifiquement bien à récréer l’esprit de cette période intense, tout en suscitant exaltation et ravissement. J'ai adoré.

J'ai été envoûté.

Vive les fraises.
LauraPalmer

Profil sur Cinenode

Messages : 377
Enregistré le : mar. févr. 25, 2014 10:51 pm

Re: Ciné-Club août 2016, Across the universe, Julie Taymor

Message par LauraPalmer »

Une très belle comédie musicale, on retrouve avec plaisir les chansons des Beatles qui sont très bien utilisées et toujours imbriquées dans l'histoire de manière fluide et cohérente.
Les personnages sont attachants, le films enchaîne avec brio des scènes parfois fortes (dues au contexte historique), parfois romantiques et parfois même teintées d'onirisme, ce qui le rend riche en émotions.

Across the universe est un incontournable pour les amateurs de comédies musicales!
Jadany

Profil sur Cinenode

Messages : 12
Enregistré le : mer. févr. 19, 2014 4:12 pm

Re: Ciné-Club août 2016, Across the universe, Julie Taymor

Message par Jadany »

Je remercie la personne qui a proposé ce film pour le Ciné-Club car j'en n'en avais jamais entendu parler alors que j'adore les Beatles.
J'ai trouvé que l'histoire que se soit par son déroulement ou ses thèmes (jeunesse des années 60 à l'époque de la guerre du Vietnam et du LSD etc...) n'était pas d'un originalité folle et j'ai également reproché au film de vouloir caser à tout prix un maximum de chanson quitte à créer des personnages ou des situations qui n'apporte rien à l'histoire.
Mais malgré cela j'ai passé j'ai passé un bon parce qu'il faut le dire ses musiques sont quand même géniales ! J'ai particulièrement aimé la première partie où ils sont jeunes et insouciants.
Au final c'est un film sympa mais j'ai l'impression que par plusieurs aspects il aurait pu être mieux traité.
coyote0704

Profil sur Cinenode

Messages : 31
Enregistré le : mer. juin 24, 2015 7:35 am

Re: Ciné-Club août 2016, Across the universe, Julie Taymor

Message par coyote0704 »

Bonjour à tous,

C'est avec un peu de retard que j'ai regardé ce film et je vais être beaucoup plus mesurée que les autres commentaires.

En effet, moi qui aime beaucoup les comédies musicales, ici, je me suis parfois ennuyée. J'ai aimé l'univers des années 60, la retranscription des grands évènements américain de l'époque (le mouvement hippy, la guerre du Vietnam...) et les chansons bien sûr, superbes et bien reprises en plus. Quant aux acteurs je les ai trouvé pas mauvais du tout. Et la réalisation est plutôt bien pensé.

Alors vous allez me dire : qu'est-ce-qui ne va pas avec ce film. Eh bien même moi je me pose la question et pourtant, j'ai trouvé qu'il y avait beaucoup de longueurs surtout dans la deuxième partie du film. D'autre part, moi qui adore les comédies musicales, j'ai trouvé que pour le coup il y avait beaucoup trop de musique. J'avais parfois besoin de souffler mais pas le temps : j'en suis ressortie avec une sensation de "il fallait mettre le maximum de musiques possible quitte à les enchaîner sans reprendre son souffle".

Bref, j'ai placé ce film dans ma liste de bronze car je pense que c'est un film à voir mais qui m'a parfois laissé un peu perplexe.
Répondre