Ciné-Club Mars 2016 Ce que le jour doit à la nuit, A. Arcady

Dans cette section du forum retrouvez le Ciné-Club, à savoir les films que les cinenautes décident de voir ensemble. On y retrouvera dans un premier temps le Film du mois, à terme d'autres visionnages s'y grefferont
Répondre
minir

Profil sur Cinenode

Messages : 56
http://tworzymyatmosfere.pl/poszewki-jedwabne-na-poduszki/
Enregistré le : mar. déc. 24, 2013 6:50 pm

Ciné-Club Mars 2016 Ce que le jour doit à la nuit, A. Arcady

Message par minir »

Image

Les votes sont terminés et le film que vous avez élu pour le Ciné-Club du mois de février est :

Ce que le jour doit à la nuit de Alexandre Arcady

Image

Algérie, années 1930. Younes a 9 ans lorsqu'il est confié à son oncle pharmacien à Oran. Rebaptisé Jonas, il grandit parmi les jeunes de Rio Salado dont il devient l'ami. Dans la bande, il y a Emilie, la fille dont tous sont amoureux. Entre Jonas et elle naîtra une grande histoire d'amour, qui sera bientôt troublée par les conflits qui agitent le pays.

La Bande Annonce

Durée: 2h39
Prix : Prix jeune public de la meilleure adaptation au festival De La Page à l'Image

Vous avez un mois pour voir le film et le commenter, ici et sur sa page cinénode !
Bon visionnage à tous :)
pwachevski

Profil sur Cinenode

Messages : 1126
Enregistré le : dim. déc. 22, 2013 3:06 pm

Re: Ciné-Club Mars 2016 Ce que le jour doit à la nuit, A. Ar

Message par pwachevski »

J'aurais pu apprécié ce film si je n'avais pas lu le livre... Sauf que je l'ai lu (je l'ai fini hier d'ailleurs, liste argent sur BN si ça vous intéresse) et du coup je trouve le résultat du film assez décevant. Les choix d'adaptation qui sont fait ne m'ont pas convaincus. Je trouve que le film ne retranscrit pas du tout le message du livre et passe a coté de toutes ses subtilités, malgré sa durée excessive de 2h40. Pour cette raison, je le classerais dans ma liste vu aussi seulement.

Après, si vous n'avez pas lu le livre, je pense que ça peut passer dans l'ensemble. ça reste une romance crédible et assez originale. L'encrage en Algérie est agréable car fait voyager. On pourra regretter quelques maladresses dans la réalisation et un casting inégal, mais les deux acteurs principaux, Fu'ad Aït Aattou et Nora Arnezeder, sont convaincants.
Répondre