Ciné-Club spécial hommage à A.Rickman, D.Bowie et M.Galabru

Dans cette section du forum retrouvez le Ciné-Club, à savoir les films que les cinenautes décident de voir ensemble. On y retrouvera dans un premier temps le Film du mois, à terme d'autres visionnages s'y grefferont
Répondre
pwachevski

Profil sur Cinenode

Messages : 1126
http://tworzymyatmosfere.pl/poszewki-jedwabne-na-poduszki/
Enregistré le : dim. déc. 22, 2013 3:06 pm

Ciné-Club spécial hommage à A.Rickman, D.Bowie et M.Galabru

Message par pwachevski »

C'est jamais facile quand le Ciné-Club se transforme en rubrique nécrologique, c'est encore pire quand l'actualité fait que cette rubrique comporte plusieurs noms : celui d'un acteur qui a tous bercé notre enfance, celui de mon chanteur/acteur préféré et celui d'un très grand acteur français. Ces acteurs n'ont pas grand chose en commun, si ce n'est de nous avoir quitté en ce début d'année, et pour cette raison, nous avons décidé de les réunir dans cet unique sujet.


Image

Jeudi dernier, l'acteur anglais Alan Rickman est malheureusement décédé des suites d'un cancer. Beaucoup d'entre vous se rappellent sans doute de sa première apparition au cinéma dans le rôle du redoutable et charismatique Hans Gruber, antagoniste de John McClane dans Die Hard : Piège de Cristal en 1988 mais sa prestation la plus mémorable est sans doute son interprétation du personnage de Severus Rogue dans les huit films de la saga Harry Potter. Rickman a aussi joué dans de nombreuses pièces de théâtre mais aussi de séries et de téléfilms de la BBC. Il a de plus travaillé comme réalisateur, à la fois sur les planches et pour le grand écran. Il faut également noté que son travail à la télévision a été récompensé d'un Golden Globe et d'un Emmy Award (tous deux pour le rôle de Raspoutine dans la téléfilm éponyme en 1996) après avoir reçu le BAFTA du meilleur acteur dans un second rôle pour avoir joué le Shérif de Nottingham dans Robin des Bois : le Prince des Voleurs en 1991

En plus des films déjà cités, le Ciné-Club vous propose de voir ou revoir :
- Raison et Sentiments (1995), adaptation du roman de Jane Austen et où Alan Rickman a le rôle du Colonel Brandon, homme profondément épris de Marianne Dashwood
- Love Actually (2003) auquel un ciné-club avait déjà été consacré. Alan Rickman y tient le rôle de Harry, mari infidèle et désabusé.
- Sweeney Todd, le démoniaque barbier de Fleet Street (2007) qui est à la fois une comédie musicale et un film d'horreur réalisé par Tim Burton. Alan Rickman y joue le Juge Turpin.
- Les Jardins du Roi (2014) où Alan Rickman interprète le roi Louis XIV, tout en étant le réalisateur.

Texte sur Alan Rickman écrit par PompomdesAigles, merci pour ton aide !


____Image

David Robert Jones est mort, David Bowie, lui, est immortel. L'homme qui venait d'ailleurs a décidé de retourner sur sa planète le 10 janvier, à l'âge de 69 ans, suite à un cancer. Grand seigneur, il a pris soin de nous laisser un dernier album, Blackstar, sorti deux jours plus tôt, ainsi qu'une comédie musicale, Lazarus, actuellement jouée à Broadway, avec l'excellent Michael C. Hall dans le premier rôle.
Mais ce génie incontesté de la musique avait plusieurs cordes à son arc : mime, peintre, producteur, icône de mode et bien entendu acteur. Il jouait principalement dans des films à son image : un peu étranges. Nous pouvons vous conseiller le film de vampire Les prédateurs (1983), réalisé par Tony Scott, où il joue aux cotés de Catherine Deneuve ; le film Basquiat de Julian Schnabel (1996), où il interprète l'artiste Andy Warhol ; ainsi que le film fantastico-musical, Labyrinthe (1986), réalisé par Jim Henson et produit par George Lucas. Plus accessible et connu du grand public, en 2006, il joue un rôle secondaire dans Le Prestige de Christopher Nolan, son dernier grand film. Il est également la voix anglaise de Maltazard dans les films Arthur et les Minimoys de Luc Besson.
Vous pouvez également vous laissez tenter par le film Velvet Goldmine de Todd Haynes, sorti en 1998, qui a travers deux rocks stars fictives propose une libre adaptation d'une partie de la vie de David Bowie et de sa relation supposée avec Iggy Pop.

A noter que son fils Duncan Jones est le réalisateur de deux films de science-fiction : Moon et Source Code. Il a également réalisé Warcraft : le commencement qui devrait normalement sortir au mois de mai prochain, mais l'info est à prendre avec des pincettes, certains ont annoncé un report de la date de sortie, justement du fait du décès de son père, dont il était très proche.


____Image

Michel Galabru aussi nous a quitté, le 4 janvier, à l'âge de 93 ans. Acteur de théâtre ayant notamment fait partie de la troupe de la Comédie-Française dans les années 50, il n'aura jamais réellement quitté les planches, puisqu'il se produisait encore l'année dernière dans un spectacle intitulé Le cancre, spectacle qu'il mettait également en scène. Mais il a également brillé au cinéma, dans un nombre incalculable de films. Son rôle le plus marquant est probablement celui de l'adjudant Jérôme Gerber dans la saga Le Gendarme, aux cotés de Louis de Funès, mais il est également connu pour d'autres rôles dans des films cultes du cinéma français, tel que Papy fait de la résistance de Jean-Marie Poiré (1983), les sous-doués de Claude Zidi (1980) ou la cage aux folles d'Edouard Molinaro (1978). On a également pu l'apercevoir dans des comédies récentes très populaires, notamment Bienvenue chez les Ch'tis de Dany Boon, en 2008, et Neuilly sa mère de Gabriel Julien-Laferrière, sorti un an plus tard. Il a obtenu le César du meilleur acteur en 1977 pour le rôle de Joseph Bouvier dans le film le juge et l'assassin de Bertrand Tavernier.


Et aussi....
L'as de pique, Lemmy Kilmister, chanteur du groupe d'heavy metal Motörhead nous a quitté en toute fin d'année dernière, le 28 décembre, là encore des suites d'un cancer. Il a tourné dans quelques films, mais rien de réellement significatif. Vous pouvez néanmoins vous laissez tenter par Tromeo and Juliet de Lloyd Kaufman, une parodie de Roméo et Juliette dont il est le narrateur, ainsi que par un documentaire sur lui, sobrement intitulé Lemmy, réalisé par Greg Olliver et Wes Orshoski.


Comme toujours, nous vous invitons à regarder l'un des nombreux films que l'on vous propose et de venir nous dire ici ce que vous en avez pensé. Mais ce sujet d'hommage est plus "large" que ça : n'hésitez pas non plus à évoquer d'autres films de ces acteurs ou de leurs carrières en générale ou simplement partager votre émotion à l'annonce de leurs morts.
Modifié en dernier par pwachevski le dim. janv. 17, 2016 2:11 pm, modifié 2 fois.
Répondre